Naissance de La Volière

De nombreux compositeurs ont utilisé la flûte traversière pour symboliser l’oiseau, s’inspirant de sa légéreté, de ses chants mélodieux et de sa grande agitation. Que ce soit BEETHOVEN dans sa « symphonie pastorale », PROKOFIEV dans « Pierre et le loup », ou plus récemment Mikaël LEVINAS dans « Froissements d’ailes », et Olivier MESSIAEN qui a composé « Oiseaux exotiques », la flûte traversière a toujours représenté ces petits volatiles aimés de tous. La Volière fait immanquablement penser à Camille SAINT-SAENS pour sa page extraordinaire extraite du « Carnaval des animaux ».

    Le 31 décembre 1999, le monde s’apprête à passer en l’an 2000. Pour beaucoup, il s’agit du passage au nouveau millénaire. De nombreuses fêtes et célébrations tenteront en ce début d’année 2000 de faire oublier la terrible tempête qui a dévasté la France à la veille de cette nouvelle année. Néanmoins le nouveau millénaire ne commence qu’un an plus tard le 1er janvier 2001. Mariette CHEVALIER et Jean-Michel LEGRAND tous deux professeurs de flûte passionnés par la pédagogie et la flûte traversière décidèrent à leur façon de le célébrer en lui offrant, quelques jours avant sa naissance un concert rassemblant plus de 200 flûtistes issus de toute la région Nord Pas-de-Calais en se promettant de recommencer cet événement chaque année. Voici donc plus de 15 ans que l’association la Volière organise ce grand rassemblement de flûtistes: tous les professeurs de la région se mettent d’accord sur un répertoire d’ensemble commun et regroupent leurs élèves lors d’une après-midi de travail en commun suivie d’un concert. Ce rassemblement est un moment de partage très apprécié entre élèves et professeurs, et il rencontre toujours un vif succès auprès des spectateurs.

     L’ orchestre de flûtes La Volière s’est formé depuis 2003 autour des professeurs menant à bien ces rassemblements, toujours très heureux de se retrouver régulièrement dans l’année, de mêler leurs talents de musiciens avec l’objectif de réaliser une véritable cohésion d’orchestre, en offrant le choix pour les flûtistes réunis entre piccolo, flûte en ut, flûte alto, flûte basse et occasionnellement octobasse! Il continue ainsi de parcourir la région des Hauts de France dans des répertoires variés et parfois accompagné d’autres instruments comme la harpe, la contrebasse, les percussions.